L’autodiscipline, un mot qui effraie mais qui est pourtant bénéfique pour maîtriser ses impulsions et bien vivre en communauté. Pourtant chez les enfants, ce n’est pas toujours évident puisque leur innocence leur permet une certaine liberté de penser comme d’agir. En tant que parents, on a toujours envie que les enfants comprennent très vite ce que l’on attend d’eux. Hélas, ils ne pourront pas toujours deviner le fond de nos pensées. C’est pourquoi, il est important d’apprendre l’enfant à acquérir de l’autodiscipline, pour qu’il se maîtrise tout seul…

Pourquoi apprendre l’enfant à l’autodiscipline ?

Chaque enfant a ses atouts et ses défauts, mais c’est surtout leur émotivité qu’il faut gérer grâce à l’autodiscipline. Un enfant impatient aurait par exemple tendance à jeter l’éponge à chaque fois qu’il perd courage devant un obstacle. En agissant ainsi, il n’arrivera pas à terminer ses objectifs, comme réaliser son devoir de maths, finir un jeu jusqu’au bout ou encore faire la queue sans perdre patience. Autre schéma, un enfant impulsif a tendance à être arrogant envers les autres et ne semble pas mesurer ses actes ni en être conscient. Dans tous ces exemples, l’acquisition d’une autodiscipline permet maîtriser leurs émotions et de leur offrir une vie plus épanouie.

Comment s’y prendre ?

On peut initier l’enfant à l’autodiscipline à travers les jeux, par exemple en lui demandant de répéter les règles du jeu et d’être celui qui contrôle les participants. Les jeux de rôles sont également très intéressants pour apprendre à l’enfant à l’autodiscipline. Dans ce cas, invitez-le à emprunter la peau d’un personnage dont vous souhaiterez qu’il imite. Ainsi, il comprendra que c’est tout à fait l’opposé de ses comportements. Les jeux de groupe permettent également de l’inculquer l’esprit d’équipe. Sur ce fait, il est important qu’il sache que la contribution de chacun est important pour la victoire de l’équipe et qu’il ne doit pas lâcher jusqu’à la fin quoi qu’il arrive.